Marion Le Solliec
d
Introduction
L'origine de cette généalogie est due à un épisode surprenant.
Habitant le sud de la France au début des années 2000, nous avions loué au hasard un gîte en Finistère sud.
Il s'avérera par la suite que l'endroit ou nous nous trouvions (ancienne ferme aménagée en gîte) correspondait au lieu de naissance de mon grand-père ainsi que ses aieux jusque dans les années 1800 environ .
A partir d'une généalogie succinte sur 4 générations et de nombreuses recherches l'arbre généalogique présente 22 générations réparties en particulier dans les régions du Finistère : Plozévet, Plovan, Trèogat, Mahalon, Plouhinec et pour la partie la plus ancienne à Landehen près de Lamballe en Côtes d'Armor.
Sources
- Mairies de Mahalon, Plozévet, Plovan
- Centre généalogique du Finistère
- Registre numérisé du site d'archives départementales
- Généanet : généalogies de : rstrullu - reneb - jcln - delangre - eguillard1
- De nombreuses heures de travail enfin pour réaliser cette généalogie (évolutive, de nombreuses fiches étant en cours de réalisation).
Arbres et fiches individuelles
- Arbre familial sur 22 générations
- Arbre sur la Grande Guerre ( hommage aux nombreux disparus )
- Seuls les actes et documents de plus d'un siècle sont visibles
- De nombreuses fiches sont en cours de finalisation .

- Site optimisé pour les navigateurs Google Chrome , Firefox ( Les arbres de grande dimansion sont peu exploitables sur tablette ou ipod )

- Le site est en construction, quelques erreurs peuvent apparaître.

- A partir des arbres, il suffit de cliquer sur le nom de la personne pour avoir accès à sa fiche.

Documents liés aux fiches individuelles (pour certaines)
- Extrait d'actes de naissance et de décès.
- Actes et dates de mariage.
- Certificat de baptème dans certains cas. Jusqu'en 1792, l'état civil est tenu par le clergé, d'où sa désignation sous le nom de registres paroissiaux ou de catholicité où sont consignés les baptêmes.
- L'état civil a été instauré lors de la Révolution française, par le décret de l'Assemblée législative du 20 septembre 1792.

 

louis bourdon
Oublier ses ancêtres, c’est être un ruisseau sans source, un arbre sans racines.
- Proverbe chinois -

louis bourdon photographe

 

 

 

 

Images bretagne
Réalisation © 2018 Louis Bourdon
Accès aux arbres et fiches
A PROPOS
Merci pour votre visite.

 

CONTACT


* Code de sécurité

 

 

 

 

 

 


Accès aux fiches